Voyager enceinte : 7 conseils pour bien se préparer et en profiter pleinement

Voyage enceinte : conseils pour bien se préparer

Voyager enceinte est une source de questionnements pour de nombreuses futures mamans… « A partir de, et jusqu’à quel stade puis-je voyager ? Y a-t-il un risque particulier pour ma santé et celle de mon bébé ? »

Si consulter son médecin avant le départ est certainement la meilleure des idées, sachez pour autant que si votre forme est au rendez-vous, il n’y a pas de contre-indication particulière à partir à l’aventure. Néanmoins, des précautions et principes de base sont à respecter.

Voici 7 conseils pour bien préparer votre voyage et profiter pleinement de votre grossesse !

 

Voyager enceinte : quelle est la meilleure période pour partir ?

Voyager enceinte : quel est le meilleur moment pour partir ?

Si le premier trimestre peut représenter un risque plus élevé en terme de fausse couche, c’est surtout la période durant laquelle on peut être dérangée (voire clouée au lit) par des nausées et une fatigue intense. Mieux vaut donc écouter son corps et se reposer durant cette période.

Durant le dernier trimestre, on se sent plus lourde, notre respiration est plus laborieuse, on dort moins bien et les risques d’accouchement prématurés en cas de surmenage sont plus élevés. Pour autant, si l’on est en pleine forme et que notre médecin n’y voit pas d’inconvénient, il est possible de voyager tout en restant raisonnable sur les activités prévues. Si vous prenez l’avion, vérifiez en amont les conditions requises par la compagnie aérienne choisie. Certaines refusent en effet l’accès au-delà de 36 semaines de grossesse, d’autres demandent systématiquement un certificat médical.

Voyager durant le second trimestre est certainement la période la plus propice. Adieu les nausées et les risques de fausse couche spontanée et pas encore de risque d’accouchement prématuré ! On en profite donc pour bouger un peu et, pourquoi pas, partir quelques semaines avec chéri(e) ?

Note à moi-même :

En cas de grossesse multiple, considérée comme « à risque », je privilégie le repos et je reporte mes voyages.

 

Voyager enceinte : on consulte toujours son médecin avant de partir

Partir en voyage pendant sa grossesse : il vaut mieux consulter son médecin

On évite de se renseigner sur les forums et on consulte son médecin avant de partir afin de déterminer ce qui est le mieux pour nous. Chaque grossesse étant différente, un examen approfondi peut être nécessaire pour déterminer si oui ou non on peut partir.

On fait donc un point avec son gynéco sur les activités que l’on peut pratiquer, sur notre forme physique, sur notre grossesse en général. On n’oublie pas de discuter de notre destination, du type de voyage, de la durée du séjour, du type de climat, afin d’évaluer les risques en amont.

Note à moi-même :

Je proscris certaines activités telles que la randonnée à cheval (risque accru de contractions), saut à l’élastique, plongée sous-marine, ou encore randonnée en haute altitude.

N’oubliez pas que le souffle est plus court quand on est enceinte, mais aussi que les services médicaux en cas d’urgence sont moins accessibles en altitude !

 

Voyager enceinte : on adapte son rythme à son état

Apprendre à voyager léger quand on est enceinte

Gros ventre, jambes lourdes, nausées, fatigue : tout cela peut peser dans la balance lorsqu’il s’agit de partir en voyage. On évite donc de courir partout avec 15 activités différentes prévues dans la journée ! On s’organise plutôt un planning large avec de longues pauses pour pouvoir faire la sieste et éventuellement retourner se rafraîchir à l’hôtel.

Note à moi-même :

J’évite de porter des valises lourdes et j’apprends à voyager léger (cf : notre article sur le sujet).

 

Voyager enceinte : on prépare sa valise avec précaution

Préparer sa valise avec précaution quand on voyage enceinte

Au moment de préparer sa valise, on fait un point sur les indispensables à prévoir : dossier de grossesse, vêtements, produits de beauté…

1) Les indispensables de la grossesse

  • une trousse à pharmacie avec quelques produits de base adaptés à notre condition (homéopathie, doliprane, etc ).
  • le dossier de grossesse complet : cela facilitera les démarches en cas de consultation en urgence une fois sur place. S’il est trop lourd, prenez chaque page en photo et gardez-les précieusement dans un dossier de votre téléphone pour y avoir accès en temps voulu.
  • si l’on prévoit un voyage en Europe, il faudra penser à demander sa carte européenne d’assurance maladie auprès de l’Assurance Maladie, au moins 2 semaines avant le départ.

2) Les tenues adaptées

  • les bas de contention, impératifs pour les longs trajets, afin d’éviter les risques de phlébite, plus importants durant la grossesse (voir notre article à ce sujet),
  • des vêtements amples et confortables pour ne pas se sentir serrée durant les trajets,
  • des chaussures adaptées à la marche pour éviter de se faire mal au dos.

3) Les produits de beauté

On privilégie des produits naturels et qui s’adaptent à tous les besoins pour éviter de se surcharger :

  • une huile d’avocat ou de jojoba pour assouplir et hydrater la peau du ventre. Elles peuvent être utilisées sur tout le corps, visage et cheveux compris.
  • un shampoing solide sans huiles essentielles (facile à transporter, même en bagage cabine)
  • un savon doux pour le corps, là aussi sous forme solide
  • une crème solaire à filtre minéral (et un chapeau) pour éviter le masque de grossesse.

Note à moi-même :

Je pense à prendre un petit coussin de voyage pour le confort de mes vertèbres, une gourde à remplir pour ne jamais être déshydratée, et de quoi grignoter pour éviter les nausées !

 

Voyager enceinte : on choisit soigneusement sa destination en amont

On se renseigne sur sa destination avant d'entreprendre un voyage enceinte

Lorsqu’on décide de partir à l’aventure, mieux vaut être bien rodée : si des principes de précaution de base sont à respecter à l’origine, ils deviennent plus importants encore pendant la grossesse.

On évite les destinations à risque

Certaines zones tropicales sont contaminées par des maladies comme le paludisme ou le zika, très dangereuses pour le bébé. Le virus zika est tout aussi dangereux s’il contamine le partenaire. En effet, si la future maman a la chance de passer au travers, le virus peut être attrapé par son compagnon. Il faut attendre au moins 6 mois pour que les risques de transmission par le partenaire disparaissent. Renseignez-vous au préalable sur les risques, la propagation de ces maladies dans le pays en question et les précautions à prendre pour les éviter.

Attention aussi aux destinations nécessitant certains vaccins

Tous les vaccins ne peuvent pas être réalisés pendant la grossesse. Demandez conseil à votre médecin en amont afin d’éviter toute prise de risque inutile.

Préférez les climats tempérés !

On préfère donc les climats tempérés, moins dur à supporter en terme de chaleur, et non contaminés par des maladies. Les destinations accessibles en moins de 3h depuis la France restent les plus idéales.

Note :

Et si on voyageait proche de chez nous ? Sardaigne, Corse, Chypre, Grèce, Maroc, Espagne, Pays Scandinaves, Malte. De quoi profiter pleinement de sa grossesse sans se prendre la tête !

 

Hygiène et alimentation : lorsqu’on voyage enceinte, on prend quelques précautions supplémentaires !

En voyage, on s'hydrate correctement

Si en temps normal on fait attention à ce que l’on met dans son assiette en voyage, on se doit d’être plus vigilante encore lorsqu’on est enceinte. Cela comprend les traditionnels risques liés à la toxoplasmose ou à la listéria mais aussi la tourista ! Si on peut l’éviter, c’est mieux ;)

On s’hydrate régulièrement (on oublie au maximum les boissons sucrées) pour rester en forme et éviter les cystites. Enfin, on évite les gélules d’iode pour purifier l’eau car elles peuvent endommager la thyroïde du bébé.

Note à moi-même :

Je pense à bien me laver les mains régulièrement pour éviter tout risque de contamination. Je garde en tête qu’enceinte, il est plus difficile de me soigner ;)

 

Voyage enceinte : on utilise des moyens de transport adaptés

Prendre l'avion durant sa grossesse

On évite les 10h de trajet dans un bus tape-cul (bonjour les contractions !), auquel on préfère l’avion ou le train.

En avion, n’hésitez pas à choisir une place dans l’allée pour pouvoir bouger plus facilement. Vous aurez sûrement besoin d’aller aux toilettes à plusieurs reprises, ou simplement de vous dégourdir les gambettes. On pense à se lever régulièrement pour faire quelques étirements pour la circulation veineuse.

Par ailleurs, certaines compagnies aériennes peuvent demander un certificat médical en fonction de l’avancement de la grossesse. Renseignez-vous bien avant votre départ !

Si vous préférez la voiture, pensez à vous arrêter toutes les 2h pendant au moins 20 minutes pour prendre le temps de vous étirer et de marcher.

Voyager en voiture durant la grossesse

Note :

Durant la grossesse, il est possible d’avoir une sensibilité accrue au mal des transports. Le train est alors le moyen de transport à privilégier pour voyager plus sereinement.

 

Pour conclure…

Vous n’êtes pas en sucre, et même si la grossesse peut parfois faire penser à une bonne grosse gastro, vous n’êtes pas malade non plus ! Ecoutez-vous, prenez conseil auprès d’un médecin de confiance qui établira un diagnostic clinique (et pas juste un avis personnel), prenez quelques précautions de base et tout devrait bien se passer !

Et vous, vous partez où ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*