Pourquoi vous devriez porter des bas de contention au quotidien

Traiter naturellement les jambes lourdes grâce au port de bas de contention au quotidien

Pourquoi vous devriez porter des bas de contention au quotidien – temps de lecture : environ 3 minutes.

Les problèmes de circulation veineuse concernent les personnes âgées. FAUX.

18 millions de français sont touchés par les troubles de la circulation veineuse :

  • 26 % sont des hommes
  • 57% sont des femmes
  • 10% des femmes de moins de 25 ans sont concernées
  • A 80 ans, elles sont plus de 70% à être touchées par les maladies veineuses.

Vous pensiez peut-être être passé entre les mailles du filet, mais en êtes-vous si sûr ?

Premiers symptômes : saucisses cocktail & co

Adolescence, le début des jambes lourdes

Adolescente déjà, il m’arrivait d’avoir régulièrement les symptômes suivants :

  • jambes lourdes le soir
  • rétention d’eau et cellulite superficielle, y compris sur les mollets
  • bleus sur mes jambes et mes cuisses, sans raison apparente
  • jambes parfois violettes lorsque je restais trop longtemps assise ou debout et se marquant d’une trace blanche si j’appuyais dessus.

En revanche, je n’en souffrais pas et avais appris à les ignorer, préférant faire l’autruche plutôt que de me confronter à un véritable diagnostic.

La vingtaine, apparition du premier réseau autoroutier sur mes cuisses 

A 24 ans, ces petits signes non inquiétants s’amplifièrent :

  • jambes lourdes et gonflées le soir
  • douleurs dans les mollets après une longue journée assise ou debout à piétiner
  • pieds gonflés et boudinés dans mes escarpins (bonjour les saucisses cocktail !)
  • mes chaussures semblaient chaque soir rétrécir un peu plus
  • mes pantalons slim se retrouvaient tatoués sur mes jambes
  • apparition d’un réseau autoroutier de veines violettes à la surface des cuisses

Ces signaux ne m’inquiétèrent pourtant pas. Je me dis que ce devait être normal et que cela finirait bien par passer.

Prise de conscience : gueule de bois & bas de contention

Le diagnostic

Un jour, après une journée passée debout sous un soleil de plomb, les symptômes suivants apparurent :

  • effet poteau : jambes gonflées sans délimitation nette entre cuisses et mollets
  • impatiences : jambes agitées toute la nuit.

Le lendemain, je consultais un angiologue (médecin spécialiste des veines) qui me fit passer un écho-dopler afin de vérifier mon flux sanguin. Voici les points importants qu’il mit en avant :

  • Plus de 70% de la population serait touchée par des troubles de la circulation veineuse,
  • la plupart des symptômes sont anodins
  • mais ils doivent être traités rapidement afin d’éviter des symptômes plus graves à terme, et notamment, lors d’une première grossesse.

Les risques à court, moyen et long terme

L’angiologue m’expliqua que les troubles veineux sont une maladie chronique, évolutive et insidieuse. Si je ne m’en préoccupais pas maintenant, voici les risques que j’encourais :

  • Douleurs dans les mollets jour et nuit, malgré les douches d’eau glacée et les pieds du lit surélevés
  • Jambes abîmées parcourues de petits vaisseaux violets à la surface (c’était déjà mon cas)
  • Varices
  • Augmentation des risques de phlébite*, d’embolie pulmonaire surtout chez les voyageurs fréquents, d’infarctus et d’AVC**.

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de décès en France (la femme est tout autant concernée que l’homme, et le risque croit au-delà de 65 ans). Mais à cette époque, je ne me sentais pas vraiment concernée.

*Caillot sanguin se bloquant dans une veine profonde du mollet. **Migration d’un caillot sanguin vers des organes vitaux : poumons, cœur ou cerveau.

La solution

Alors quelles étaient les solutions à ma portée pour empêcher mes symptômes d’évoluer ? Voici ce que mon médecin me répondit, me laissant un arrière goût plutôt amer, comme un réveil douloureux après une soirée beaucoup trop arrosée :

« Porter des bas de contention au quotidien sont la méthode la plus efficace et la plus naturelle à ce jour. Plus vous les porterez jeune, plus vous limiterez l’apparition des symptômes et en ralentirez l’évolution« .

A 24 ans, trois mots seulement pouvaient qualifier mon sentiment :

  • Effroi d’avoir des jambes de « vieille »
  • honte ressentie à la pharmacie lorsqu’on me présenta 50 nuances de collants noirs et beiges
  • désespoir face au prix des bas de contention (seuls les basiques beige/noir sont remboursés)

La révolution des bas de contention au quotidien

Prévenir, c’est guérir : jambes légères & estime de soi

Une fois maîtrisée la technique pour enfiler mes bas de contention au quotidien (la première fois il me fallut 45 minutes de torture ultime, à pleurer, jurer, hurler, jeter les bas au sol et recommencer…), et avec le recul de mes 30 ans, je réalise que j’aurais souhaité qu’on insiste à l’époque sur les points positifs que représentaient le port de bas de contention :

  • en porter n’est pas une fatalité,
  • solution simple, efficace et naturelle
  • qui révolutionne mon quotidien,
  • seul moyen de prévenir l’évolution de mes troubles à condition de commencer tôt
  • les porter, même en plein été, est un véritable soulagement
  • le confort et le maintien procurés valent largement la dépense.

Après les avoir enfilés pour la première fois, je me souviens m’être dit : « avoir les jambes normales fait donc cet effet-là ? » Si j’avais su cela plus tôt, je n’aurais pas attendu autant !

chaussettes de contention pour l'avion Walleriana

Pour le printemps et l’été, je vous propose de découvrir les bas de contention invisibles

Les bas de contention au quotidien : un traitement efficace & naturel

Injustement (ou pas) taxés de bas pour grand-mère, les bas de contention ont toujours été, bien au contraire, en avance sur leur temps. Imaginez un peu la révolution ! Un textile capable de :

  • prévenir
  • soigner
  • de manière efficace
  • et naturelle

Aucun autre médicament n’est aujourd’hui capable d’agir de la sorte.

Body positive : les bas de contention sont sexy !

Découvrez les collants de contention Minnesota My Love testés et approuvés par les clientes, pour mettre un peu de couleurs sur les gambettes

Les bas de contention, c’est forcément moche… FAUX !

Enfin, vrai en grande partie il faut l’avouer, mais désormais, il est possible d’en trouver de nettement plus jolis. Avez-vous vraiment cherché ?!

bas de contention jolis, bas de contention glamour

On parie que vous allez les adorer…

Des bas de contention sexy, c’est possible ? Jetez-y un oeil, glamour garanti !

Les bas de contention c’est trop cher !

Tout dépend du budget que l’on souhaite allouer à sa santé, or porter des bas de contention au quotidien a de nombreux avantages :

  • ils sont le moyen le plus efficace de prévenir les troubles circulatoires
  • c’est le traitement le plus naturel existant à ce jour
  • leur maillage les rend nettement plus solides que des collants traditionnels.

Alors plutôt que d’acheter 10 paires de collants basiques par an, investissez dans 3 bonnes paires de collants de contention un peu élégants. Les bénéfices retirés seront bien meilleurs !

Ne pas investir dans la santé de ses jambes c’est accepter que ces deux cannes articulées qui nous servent à avancer, courir, danser, ne soient pas si importantes. Le message envoyé à notre corps est très négatif.

Body positive : les bas de contention sont sexy !

Ne faites pas comme moi, n’attendez pas qu’il soit trop tard, commencez dès maintenant avec les collants Bonjour Paris : galbants, résistants et très glamour !

Prenez 3 minutes pour vous poser les questions suivantes

Et y répondre honnêtement… ;)

  • Combien de paires de collants ai-je acheté cette année, ainsi que l’année précédente ?
  • Combien de temps en moyenne mes collants ont-ils duré ?
  • Ces collants m’ont-ils apporté un bénéfice santé/bien-être ?

Prenez seulement quelques secondes pour réfléchir au budget alloué à vos collants chaque année et comparez-le au budget alloué à la santé de vos gambettes.

  • Et si 3 ou 4 paires de collants par an était tout ce dont j’avais besoin pour cumuler les bénéfices bien-être & durabilité ?

Pourquoi attendre systématiquement le « bon moment » pour chercher des solutions à ses problèmes ? Les troubles de la circulation veineuse n’attendent pas pour évoluer, et vous avez les solutions à votre portée pour les en empêcher. Porter des bas de contention au quotidien (ou du moins régulièrement) pourrait bien changer votre vie !

Je passe à l’action

Pour aller plus loin -> Pourquoi faut-il surélever les pieds de votre lit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*