Qui suis-je ?

Qui suis-jeJuliette, 29 ans (27 au moment du lancement de Walleriana), juriste de formation mais pas de cœur, au caractère bien trempé.

Quelques adjectifs pour me qualifier : passionnée, spontanée, créative, aventurière, mais aussi : émotive, indécise, têtue et « attachiante ».

Mon leitmotiv : la vie est trop courte pour qu’on s’ennuie avec des broutilles !

Mes principaux moteurs dans la vie : les voyages, les projets à deux, mes amis, ma famille.

Mes passe-temps favoris : déambuler dans Paris ou ailleurs avec mon Réflex, voyager en mode sac à dos, bouquiner dans mon lit et me rendormir après le petit dej, filmer pendant des heures un ciel zébré d’éclairs, philatéliste à mes heures perdues (peu nombreuses ces derniers temps).

Optimiser l'espace dans sa valise : la loi du Tetris

J’adore : les projets de dernière minute, le bruit de la pluie sur un Vélux, la pâte à cookies crue, un ciel d’orage noir amplifié par une lumière rasante, enchaîner les films au cinéma, mon Homme, et puis Bill Murray.

Je déteste : les tâches répétitives, la méchanceté gratuite, les endives cuites, le bruit des ongles sur la peau quand quelqu’un se gratte, les moustiques.

Un rêve complètement fou ? Partir chasser les tornades aux USA !

Une phrase que je dis tout le temps et que je souhaite éradiquer de cette planète : « J’ai mal aux jaaaaaambes ! »

Mal aux jambes : un thème récurrent de ma vie, qui vient s’incruster lorsque j’y tiens le moins, venant gâcher, voire écourter certaines soirées pourtant prometteuses. Un concert passé debout se transforme ainsi en calvaire, une journée de travail assise devant un ordinateur devient facilement un enfer, et un mariage sous un soleil radieux à piétiner en talon, une véritable torture !

Les jambes gonflent, rougissent, les pieds explosent dans les chaussures, et l’on en vient rapidement à souhaiter s’allonger avec les jambes surélevées afin de faire cesser toute douleur belliqueuse.

Ma vie professionnelle n’étant pas un vecteur suffisant de créativité et de dynamisme, l’envie de me lancer dans un projet personnel s’est faite plus pressante au fil des ans. La nécessité de créer ma propre gamme de collants de contention en accord avec les codes des filles modernes s’est progressivement installée, alors que mes propres jambes me faisaient subir mille et uns tourments.

J’espère ainsi, par le biais de ce blog et de la boutique en ligne, offrir aux filles rencontrant les mêmes troubles de l’insuffisance veineuse, et à celles qui veulent simplement prendre soin de leurs gambettes, une lueur d’espoir quant aux multiples possibilités qui s’offrent à nous pour améliorer notre quotidien !

Retrouvez Walleriana sur Hellocoton
qui suis-je
présentation

>Pour en savoir plus…

Pourquoi ce blog ?

Mes trucs et astuces bien-être

Les Portraits de Wonder Women

Ils en parlent

La Boutique Walleriana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*