Pop’Line Lingerie fine réalisée à la main

popline lingerie

J’ai rencontré Claire, la créatrice de Pop’Line Lingerie, sur le salon Bande de Créateurs : sa fougue créative, sa passion pour son métier et ses modèles uniques de lingerie haut de gamme m’ont tout de suite donné l’envie d’en savoir plus ! Voici son portrait et sa vision de l’entreprenariat.

Peux-tu te présenter ?

Claire Fafet, Pop'Line Lingerie

Je m’appelle Claire Fafet et j’ai 30 ans.

L’envie d’être styliste m’a prise très tôt. Je me suis donc naturellement dirigée vers des études professionnelles en couture et stylisme pendant 9 ans, avec une médaille d’argent aux Olympiades des Métiers dès ma première année de couture.

Durant ma première année de Bts, j’ai travaillé sur le sujet du « nœud » dans son aspect sensuel (le nœud que l’on défait lentement). J’avais alors créé des corsets et culottes en satin qui se dénouaient juste en tirant sur le noeud. Durant ma deuxième année, mon projet professionnel s’est porté sur une collection de Homewear, des vêtements cocooning, doux et confortables.

A ce moment là Pop’Line Lingerie était en marche mais je ne le savais pas encore !

J’ai créé Pop’Line Lingerie en 2011 et lancé le site en 2013.

Depuis 1 an je travaille à temps partiel, en couture et retouches. J’ai pu organiser mon planning pour ne travailler qu’en début de semaine, afin de me laisser le temps pour faire des salons le weekend.

popline lingerie

Explique-nous comment t’es venue l’envie de réaliser tes propres créations de sous-vêtements ?

Après mon stage de 6 mois chez une styliste, je me suis rendue compte que j’avais envie de faire mes propres créations et travailler pour moi. Je savais que je voulais faire de la lingerie et du Homewear, j’avais envie de faire quelque chose de différent et à l’époque (2011) il n’y avait pas ou peu de marques créateur lingerie.

De plus, je ne me retrouvais pas dans ce que proposait les boutiques de lingerie. J’avais envie de trouver une alternative entre la culotte Petit Bateau et la « panoplie » porte jarretelle guêpière.

Le coté confortable mais à la fois élégant m’a toujours plu, j’aime aussi qu’une pièce ait deux fonctions. Je revendique le coté dessus/dessous : une pièce peut être casual ou chic selon avec quoi on l’associe.

J’aime qu’un petit top Pop’Line reste discret, casual pour la maison mais aussi qu’il soit porté avec un joli pantalon et une paire d’escarpins pour sortir le soir.

popline lingerie

A qui s’adresse Pop’Line Lingerie ?

Aux jeunes femmes qui s’assument comme elles sont, à la recherche de singularité, à la fois mutines et séductrices, qui aiment jouer avec les transparences, se sentent bien dans leurs baskets, et se trouvent belles au naturel.

Comment procèdes-tu à la création de tes pièces de lingerie?

Je réalise plusieurs croquis, puis je débute le patronage  ou le moulage (technique qui consiste à réaliser la forme avec une toile directement sur le mannequin avec des épingles).

Vient ensuite l’essayage sur mannequin et les modifications pour que ça tombe parfaitement.

Claire Fafet, Pop'Line Lingerie

Je modifie le patron puis je réalise une autre toile pour vérifier que cela tombe mieux. Je recommence s’il le faut. C’est une étape vraiment très longue. Quelque fois en une aprem tout est réglé, d’autres fois ça peut prendre 1 mois (entrecoupé) pour avoir quelque chose de parfait.

Ensuite je place le tissu et les pièces de patrons dessus, je coupe et j’assemble à la machine. Je plaque les étiquettes et j’accroche les étiquettes cartons avec la composition et le prix. Vient ensuite un joli papier de soie dans lequel la tenue est lovée et un coffret orné d’un joli nœud.

Sur quel projet aimerais-tu travailler ? Quels sont tes projets à venir/en cours ?

Une prochaine collaboration Walleriana & Pop’Line Lingerie !?

Je vais être distribuée dans une chouette boutique qui va ouvrir en septembre à Montpellier. C’est un super projet dans un quartier au top ! Une autre boutique, constituée de créateurs français, à Montpellier m’a également contactée et j’adorerais que ce projet se concrétise !

Je suis en train de rechercher des ateliers ou couturières pour déléguer une partie de la production afin d’alléger mon emploi du temps et pouvoir démarcher d’autres points de ventes car depuis 2 mois j’ai des soucis de santé (tendinites et douleurs aux mains à cause de gestes répétitifs de couture qui m’ont empêché de coudre et  avancer ma collection).

popline lingerie

Une journée typique pour toi c’est…

  • Lire et répondre aux mails, (clientes, blogueuses, boutiques),
  • Couper et assembler les tenues,
  • Petite pause 5 minutes calinou avec mon chat,
  • Petit pause du midi qui varie de 30min à 1h30 ça dépend,
  • Reprise de la production, je coupe le téléphone pour éviter d’être dérangée par les notifications facebook/instagram (c’est difficile de ne pas se laisser tenter) !
  • Quelque fois un essayage d’une client ou un rdv pour un nouveau partenariat.

As-tu un rituel pour te mettre les idées au clair ?

Le mieux est une mini sieste ! Généralement dès que j’ai plein d’idées et que je n’arrive pas à les clarifier le fait de dormir quelque minutes me donne la solution.

Le mieux est d’aller se promener et faire un break (boire un café avec une copine et manger une douceur, trainer un peu en ville) et ça va mieux, l’esprit est plus clair.

Je vais me remettre  au yoga car cela me faisait un bien fou tant mentalement que physiquement. La couture est un métier difficile ou tu répètes les mêmes gestes, tu restes assise la tête baissée donc tu as le dos en vrac, des tendinites dans les mains et bras quand tu forces trop.

Quelle était ta vision de l’entreprenariat avant d’être entrepreneur et ta vision maintenant ?

Au début je voyais ça comme une source de liberté et aussi la « facilité » (oui je croyais que créer son propre job était à la portée de tout le monde, sans grand mérite, presque la normalité) ! J’ai un caractère assez indépendant, je n’aime pas faire comme les autres.

Ce qui m’attirait, c’était le fait d’être « libre »: pas de patron, pas d’horaires fixes (tu gères ton temps comme tu le souhaites, une aprem shopping tu le rattrapes le soir ou le lendemain).

Pour une femme, être entrepreneur représentait une certaine fierté. Etre la big boss, working girl respectée avec des responsabilités : c’est assez jubilatoire !

Aujourd’hui avec le recul c’est différent. J’arrive à envier les salariés à 35h quand toi tu en fais le double et que tu n’as pas le même salaire à la fin du mois, ni même 5 semaines de congés et que tes weekends ne sont jamais vraiment off (tu as toujours quelque chose à gérer : les mails, les clientes, le site etc…).

Cependant c’est une expérience enrichissante, une chouette aventure qui demande des remises en questions pour ajuster son produit/son offre, et un dépassement constant de soi !

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans l’entreprenariat ?

Pop'Line Lingerie

  • La liberté de faire ce que tu souhaites, d’avoir des objectifs.
  • Gérer plusieurs activités dans une même journée : un blog, la création, le site internet, la communication, les partenariats j’adore c’est plein de métiers différents, on a pas le temps de s’ennuyer !
  • Voir des articles de presse parlant de toi,
  • Gérer ton emploi du temps, rencontrer des créateurs qui partagent la même passion
  • Les blogueuses et les clientes qui aiment ton travail
  • La fierté d’accomplir quelque chose de tes mains.

J’ai très vite compris que le salariat n’était pas pour moi, j’ai besoin d’avoir du temps pour réfléchir, je n’aime pas être figée et avoir une routine.

Quelles difficultés rencontres-tu dans ton quotidien d’entrepreneur ?

  • L’organisation entre temps perso et temps pro. Je travaille chez moi, donc ce n’est pas évident de couper vraiment.
  • Les périodes de doutes, de remises en questions, notamment lorsque tu entends des gens (y compris la famille) qui te disent que ton projet ne tiendra pas la route ou que tu n’arriveras pas à en vivre correctement, et qu’en plus tu as fait un salon qui n’as pas marché aussi bien que ce que tu le souhaitais… A ce moment là, tu as juste envie de tout plaquer et de reprendre un boulot ! Ça ne dure pas longtemps et l’envie de créer est tellement forte que tu continues parce que tu crois en ton projet.

Tes passions ?

La création, le dessin, et je collectionne les tampons.

Un rêve un peu fou ?

  • Aller à New York et San Francisco !
  • Avoir mon concept store qui mêle Pop’line Lingerie et d’autres produits, liés au cocooning et au bien être.

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

  • Des partenariats avec d’autres créateurs
  • Trouver un lieu magnifique où je puisse faire mes ventes privées
  • Un atelier français qui fabrique mes collections !

Découvrez les jolies création de Pop’Line Lingerie

Eshop Pop’Line

Sa page Facebook

Son Instagram

Sa page Twitter

Découvrir d’autres portraits…

Hello Wooly : accessoirisez vos cheveux

Des Pâquerettes sur vos lunettes de soleil

Margaux, wedding planner

Vous Mademoiselle, bijoux graphiques en laiton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*