Mariages et jambes lourdes : mon guide de survie

mariages et jambes lourdes

Comment vais-je tenir toute la journée debout, perchée sur mes talons, sans avoir mal aux gambettes ?

C’est la question fatidique que je me pose chaque année avant un mariage ! Dans mon cas, mariages et jambes lourdes vont souvent de paire. Je rivalise d’ingéniosité et trouve toujours mille et une astuces pour que ma soirée ne soit pas écourtée par de vulgaires problèmes de gambettes.

Mariages et jambes lourdes : mon guide de survie !

Mariages et jambes lourdes : comment tenir jusqu’au bout de la nuit ?

Une longue cérémonie à alterner position assise et position debout, un cocktail en plein air à piétiner dans l’herbe (en talons hauts), et une soirée qui continue jusqu’au bout de la nuit. Lorsque vient le moment de se coucher, nos jambes ne ressemblent plus vraiment à des jambes… Alors que faire ?

mariages et jambes lourdes

On prend le temps de s’assoir en étendant ses gambettes

Votre vieille tante aigrie aura peut-être quelque chose à y redire, mais en attendant, il est bon de pouvoir monopoliser deux chaises afin d’étendre ses gambettes 20 petites minutes. Pour que les chevilles dégonflent un peu, les jambes doivent se trouver à hauteur du bassin, voire légèrement plus haut (à ce titre, chéri peut bien supporter vos pieds sur son pantalon), afin de permettre au sang de refluer vers le haut du corps.

Mariages et jambes lourdes - Walleriana

On boit régulièrement de l’eau (pas que du champagne)

On préfère le champagne et le bon vin ? Certes, mais un peu d’eau ne nous ferait pas de mal (on a dit de l’eau, pas du coca !), surtout s’il fait chaud. La chaleur et l’alcool augmentant le volume des vaisseaux en les dilatant, les jambes ont tendance à gonfler plus rapidement. On reste donc à l’abri du soleil et on s’hydrate régulièrement entre deux coupes de champagne afin d’éviter les bonnes vieilles crampes douloureuses de fin de soirée (et accessoirement la gueule de bois du lendemain…) !

On évite les talons hauts

Les talons : le sujet qui fâche… Si l’on ne peut s’en passer, il serait préférable d’en choisir des petits (5 centimètres maximum). Et si l’on tient absolument à ses 10 centimètres qui nous font des jambes de rêve, alors on choisit des chaussures compensées, afin de limiter la casse. Ainsi, la courbure du pied s’en trouvera moins agressée, et le sang stagnera moins dans les chevilles. Car à quoi bon porter des chaussures à talons hauts si l’on doit finir avec des saucisses de cocktail en lieu et place de nos orteils ?

talons hauts et jambes lourdes

On trempe ses jambes dans un bain d’eau fraîche en rentrant

Afin de permettre à ses gambettes de récupérer plus aisément d’une soirée à les malmener, on prend le temps de les tremper dans un bain d’eau fraîche (une bassine suffira) pendant une dizaine de minutes. Cela les fera dégonfler un peu (la nuit se chargera du reste), et vous évitera des crampes durant votre sommeil (voir aussi notre article : On adore l’eau fraîche sur ses gambettes).

eau fraîche, douche écossaise sur les jambes, mariages et jambes lourdes

D’autres articles qui pourraient vous intéresser…

3 bonnes raisons de porter des collants en été

Piétinements et jambes lourdes : nos conseils

On adore l’eau fraîche sur ses gambettes

Pourquoi ce blog ?

Ils en parlent !

Walleriana, jambes légères

E-shop Walleriana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*