Le combat d’Alisson contre l’obésité

Le combat d'Ali contre l'obésité
Le combat d'Ali contre l'obésité

Alisson, paloise de 22 ans et cliente Walleriana, raconte son combat contre l’obésité, et les changements radicaux intervenus dans sa vie depuis sa décision de perdre du poids de manière drastique. En Janvier 2013, Alisson s’est faite opérer d’un by-pass, technique de chirurgie bariatrique consistant à réduire le volume de l’estomac et à raccourcir la longueur de l’intestin grêle, permettant une perte de poids considérable et stable à long terme. Elle a, depuis, perdu 85 kilos.

Combattante et courageuse, Alisson a créé sa page Facebook « Le combat d’Ali contre l’obésité », sur laquelle elle publie ses conseils, ses progrès et victoires, et ses coups de blues. Elle nous livre ici un joli portrait de sa nouvelle vie.

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Alisson, j’ai 22 ans (23 début septembre) et je suis paloise.

Je suis actuellement en Service Civique pour 8 mois dans une association qui organise le Festival de la petite enfance et de la famille à Pau. J’anime des séances de bébés-nageurs ainsi que des activités sportives pour les enfants.

Avant d’entamer ton combat contre l’obésité, à quoi ressemblait ton quotidien ?

Avant mon opération j’étais fatiguée au moindre effort du fait de mon obésité.

J’étais beaucoup moins active, je ne travaillais pas. J’étais souvent chez moi toute la semaine et je gardais des enfants en soirée de temps en temps.

Quel a été le déclic ?

J’avais des problèmes de santé liés à mon poids. Lors d’une soirée d’anniversaire, j’ai observé les filles qui étaient avec moi et qui se pomponnaient. Moi je ne trouvais strictement rien à me mettre et ce soir-là j’ai été particulièrement triste.

J’étais en pleine prise de conscience.

Dès le lendemain, jai confié à ma mère ma décision de me faire opérer d’un by-pass pour perdre du poids. J’ai eu la chance d’avoir avant moi des exemples de parcours en chirurgie bariatrique dont ma maman, ma grand-mère et ma tante.

Le jour-même nous avons pris un premier rendez-vous pour en discuter avec un médecin. Je n’ai jamais fait machine arrière depuis ce jour-là. J’ai été opérée le 15 janvier 2013 après 8 mois de rendez-vous médicaux, d’hospitalisations et d’examens complets.

Une journée typique pour toi, c’est…

Une journée typique pour moi c’est me lever tôt, m’apprêter, partir travailler. Mon travail consiste, entre autre, à faire de la prévention au sujet de l’obésité dès la petite enfance. Je me sers donc de mon histoire personnelle pour les sensibiliser.

L’association dans laquelle je travaille me donne aussi l’opportunité d’assister à des journées d’échange de pratiques sur les techniques d’animation en éducation et promotion de la santé.

Les week-end, j’en profite pour m’occuper de mon cheval et retrouver mon compagnon qui part en déplacement toutes les semaines.

Aujourd’hui, comment te perçois-tu ?

Plus légère… Dans tous les sens du terme !!

Tes passions ?

Je suis une passionnée de chevaux, j’ai passé mon Capa Soigneur d’Equidés en 2010. Cinq mois après mon opération, et après de longues années à rêver, j’ai acheté mon premier cheval.

J’adore aussi marcher en pleine campagne avec mes écouteurs, au rythme de la musique.

Un rêve un peu fou ?

Ouvrir une ferme pédagogique, avec des shetlands, des poneys, des chevaux, des chats, des chiens afin d’y accueillir parents et enfants l’été.

Une devise ?

« L’obstination est le chemin de la réussite »

« Plus le combat est dur, plus la victoire est belle »

Pour toi, porter les collants Walleriana, c’est…

C’est être belle tout en se sentant bien !

Quels conseils donnerais-tu à toutes les filles en surpoids qui souhaitent maigrir durablement mais n’y parviennent pas ?

De ne pas baisser les bras ! Si elles se sentent mal dans leur peau, des solutions peuvent être envisagées selon chaque situation.

Pour celles qui assument leurs rondeurs, je l’es encourage à continuer d’être bien dans leurs baskets car il n’y a rien de plus beau qu’une femme avec des rondeurs.

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

Des projets, de la réussite et un futur heureux !

Le combat d'Ali contre l'obésité
Alisson en collants Walleriana

Pour suivre Alisson dans son combat et la soutenir

Le combat d’Ali contre l’obésité sur Facebook.

Le combat d'Ali contre l'obésité
Le combat d’Ali contre l’obésité

Bienvenue sur le Journal Walleriana…

Pourquoi ce blog ?

Qui suis-je ?

Bienvenue dans mon monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*