Collants de contention : comment les enfiler ?

schéma
Etapes pour enfiler un collant de confort en tout sérénité

Le conseil du jour : comment enfiler des collants de contention ?

Les collants de contention ne s’enfilent pas comme un pantalon ni même comme des collants basiques ! Enfiler des collants de contention est une véritable technique qui peut s’avérer très sournoise lorsqu’il fait chaud… Pas de panique, on vous aide à trouver LA technique la plus adéquate !

La première fois, mieux vaut ne pas être trop pressée, et s’installer confortablement sur son lit. Pour une petite compression (classe 1), les difficultés restent moindres. Mais mieux vaut être avertie !

Le joli schéma ci-dessus, réalisé par Mademoiselle Alix, est là pour vous aider.

On enfile les collants de contention sur l’envers (1)

Pour enfiler des collants de contention sans risquer de les abîmer, il faut commencer par retourner le collant sur l’envers. Il est en effet plus aisé d’enfiler le collant de cette manière, en commençant par le bout des orteils, puis en le retournant progressivement sur l’endroit, jusqu’à faire passer le talon.

Surtout, enfilez bien un pied après l’autre : promis, cette étape est la plus douloureuse mais une fois passée, ça glisse tout seul !

On ne tire pas sur les collants (2)

Lorsque le talon est bien en place, on remonte petit à petit, sans tirer violemment, jusqu’aux genoux. Bien que les collants de contention soient plus solides que la plupart des collants basiques, le fait de tirer sur les collants risque d’abîmer la maille, voire de la déformer. Leur efficacité pourrait en être altérée, il faut donc en prendre bien soin.

Plier les genoux pour faire passer les collants de contention (3)

Le plus simple est de faire passer un premier genou en le pliant (afin d’éviter que celui-ci ne soit pris dans les mailles du collant, ce qui n’est pas très agréable lorsque l’on marche), puis le deuxième. Pour cette étape, il est plus facile de se mettre debout et de prendre le collant à pleine main, en faisant attention de ne pas tirer sur les collants.

Dernière étape : on fait passer notre fessier ! (4)

On continue ensuite, toujours progressivement, en remontant vers les hanches. Attention, ce passage peut être une épreuve pour les collants, car c’est là qu’ils sont le plus fragiles ! Qui n’a pas connu le désespoir d’un index passant au travers d’un collant de bon matin ? On prend donc son temps, en ayant à l’esprit de garder le collant bien en main, sans tirer comme une brute dessus et en évitant d’y accrocher ses ongles.

Et voilà ! Le fessier passé, l’épreuve est terminée et n’aura duré qu’une minute au lieu des vingt secondes habituelles pour un collant basique. Mais on ne s’en formalise pas : c’est pour notre bien !

On vérifie que les collants sont correctement placés afin de ne pas se sentir gênée ou entravée dans ses mouvements. Les deux larges bandes au niveau des fesses doivent se trouver juste sous la pliure, donnant ainsi l’impression que les fesses sont maintenues vers le haut par deux mains ! Oui oui, vous verrez, c’est très agréable !

Comment enfiler des collants de contention
Les larges bandes se situent juste sous la pliure des fesses, permettant de les maintenir vers le haut

Ongles versus collants de contention

Les collants de contention sont très résistants. Leur maille et leur épaisseur assurent une longévité importante, gage de leur qualité. Néanmoins, il est important de faire attention aux ongles trop longs qui peuvent faire des trous dans les collants de contention, principalement au niveau des hanches, lorsque l’on saisit le collant à pleine main pour bien le remonter ! Ce genre d’incident est très courant, et il n’y a rien de plus frustrant que de casser son collant tout neuf dès le matin…

Need Help !

A votre tour maintenant ! N’hésitez pas à faire part de vos remarques, ou à demander plus de conseils si vous vous demandez toujours comment enfiler des collants de contention, c’est avec joie que je vous répondrai.

Trouvez les collants adaptés à votre morphologie sur la boutique en ligne Walleriana.

Choisissez votre taille et prenez correctement vos mesures en suivant le lien par ici.

Pour en savoir plus sur l’univers de Walleriana

Les collants bien-être Walleriana : pourquoi en porter et comment ça marche ?

Pourquoi et comment bien prendre ses mesures avant d’acheter des collants de contention ?

Ils en parlent !

Crédits

Pour retrouver l’univers d’Alix et ses jolis petits dessins, rendez-vous sur sa page Facebook : mademoiselle Alix

Photos Yoann Jean-Charles pour Walleriana.

Tous droits réservés.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*