4 idées reçues sur les bas de contention

Collants, chaussettes et bas de contention jolis

On a tous entendu parler des collants, chaussettes et bas de contention (rarement de manière positive). Nombreuses sont les idées reçues concernant cet accessoire qui pourtant, est très efficace et particulièrement recommandé pour prévenir et lutter contre les troubles mineurs de la circulation veineuse.

« Mieux vaut prévenir que guérir ». Et en ce sens, la contention devrait être une alliée de notre quotidien, et non notre ennemie jurée !

Retour sur ces idées reçues que nous connaissons bien.

Les bas de contention, c’est un truc de grand-mère !

18 millions de français sont concernés par les troubles de la circulation veineuse soit 57% de femme et 26% d’hommes (données sociales Insee 1996).

Notre mode de vie même, à forte tendance sédentaire, est un facteur aggravant de ces troubles : cigarette, alcool, pilule, vêtements serrés (on pense au jean slim) parfois même le tout combiné… Cela vous paraît peut-être anodin et je vous entends déjà hurler « mais quel rapport ? ».

Pourtant, les faits sont bien là : on peut avoir 25 ans et être sujette à des troubles mineurs de la circulation veineuse (oui oui !) : jambes lourdes, parfois gonflées, voire douloureuses, cellulite, apparition de veines bleutées à la surface des mollets, réseau autoroutier sur les cuisses. Bref, tous ces symptômes ultra glamour devraient vous mettre la puce à l’oreille : il est grand temps de porter des bas de contention !

Collants, chaussettes et bas de contention jolis

Collants, chaussettes et bas de contention jolis

Collants, chaussettes et bas de contention jolis

C’est moche et inconfortable

C’était vrai il y a encore quelques années, mais les techniques de maillage pour les collants, chaussettes et bas de contention ont bien évolué. Désormais, on peut trouver des matières comme la microfibre qui sont à la fois douces et fines, se rapprochant d’avantage d’un collant basique en terme de confort ET de style.

Par ailleurs, de nouveaux modèles ont été développés dans la catégorie bien-être : galbants, à motifs, colorés, doux, fins ou opaques, chacune peut désormais trouver son style !

3 idées reçues sur les bas de contention

C’est trop cher !

Certes, les collants, chaussettes et bas de contention ne sont pas donnés. Mais si l’on considère qu’ils sont plus résistants que des collants basiques (du fait de leur maillage), et qu’ils préservent la beauté et la santé de nos gambettes, alors cela peut valoir le coup de s’en procurer une ou deux paires.

Dans certains cas, il est possible de se les faire rembourser par la sécurité sociale : une ordonnance de son médecin pour des bas de contention de classe 2 et le tour est joué. Malheureusement, vous n’aurez guère le choix parmi les modèles proposés : du beige ou du noir…

3 idées reçues sur les bas de contention

Je n’ai pas de problème de circulation, je n’en ai pas besoin

Vous travaillez sûrement derrière un ordinateur toute la journée, vous piétinez probablement le reste du temps, vous voyagez à travers le monde et passez des heures dans les transports en commun et/ou les avions, ou vous attendez un bébé… Ces petites choses de la vie peuvent favoriser l’apparition de troubles légers de l’insuffisance veineuse. Pour les prévenir, il n’existe pas 10 000 solutions. Les plus faciles à mettre en place ?

  • pratiquer une activité physique régulière
  • avoir un rythme de vie sain (on réduit les apéros et sa consommation de cigarettes)
  • porter des collants, bas ou chaussettes de contention deux à trois fois par semaine, principalement lorsque l’on sait que l’on va beaucoup piétiner dans la journée.

3 idées reçues sur les bas de contention

Petit conseil : sans devenir parano, on évite de faire l’autruche : les troubles, même bénins, de la circulation veineuse ne vont jamais en s’améliorant, et peuvent parfois évoluer vers des pathologies bien plus graves.

On vous aura prévenues !

Pour en savoir plus…

L’insuffisance veineuse : explications par des médecins, et traitements possibles

E-shop Walleriana : trouver les collants, bas ou chaussettes de contention qui me conviennent

Mariages et jambes lourdes : mon guide de survie

3 bonnes raisons de porter des collants en été

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*