Préparer sa valise en 4 étapes (objectif rester zen)

Préparer sa valise : quelques indispensables

Article « 4 étapes pour préparer sa valise en toute sérénité » précédemment publié le 28 janvier 2016.

(Temps approximatif de lecture : 4 minutes 30)

A chaque départ, c’est le même cirque : il me faut au minimum une journée pour préparer la liste des choses à emporter, puis deux pour faire mon sac, le défaire, et le faire à nouveau en enlevant les « trucs » inutiles mais « qui pourraient peut-être me servir, on ne sait jamais »… J’étale tout ce que je compte emporter sur mon lit, classé selon un ordre bien précis, et je passe des heures à jouer au Tetris avec ma valise. Une heure avant le départ, je change d’avis, j’enlève des choses et en ajoute d’autres, me faisant cette petite remarque que si les gens me voyaient, ils me prendraient pour une folle (accessoirement, ils auraient sûrement un peu raison).

Bref, voici le premier article d’une série un peu plus personnelle sur l’organisation d’un voyage et la manière de faire ses bagages efficacement avant de partir. Pour les avoir testées à de nombreuses reprises, je peux vous assurer que suivre ces 4 étapes pour préparer sa valise en toute sérénité est un gain de temps précieux (si on n’est pas éparpillée comme moi), qui permet de ne rien oublier.

4 étapes pour préparer sa valise en toute sérénité

On fait une liste des vêtements à emporter

Pour faciliter votre organisation, faites des tas sur votre lit, vous vous rendrez plus facilement compte du bazar que vous pensez pouvoir emporter, et de toutes ces choses inutiles que vous allez devoir laisser sur place.

On évite de prendre 50 bas, 3000 hauts et 10 paires de chaussures, cela ne sert à rien ! Priorité au confort…

Les bas

  • 1 jean/pantalon confortable (que vous pourrez mettre en randonnée par exemple)
  • 1 short et 1 jupe
  • 1 tenue de soirée (pour les party girls)

Les hauts

  • 3 t-shirt (de préférence classiques, que vous pouvez coordonner facilement avec vos bas) : vous en trouverez des tout fins et légers chez Uniqlo, qui ne prendront aucune place dans la valise
  • 3 top (dont un que vous pouvez éventuellement remettre pour sortir)
  • 1 haut à manches longues type chemise en coton ou en jean pour les soirées (un peu épais pour vous protéger des moustiques – INDISPENSABLE ! – et vous couvrir si l’air venait à être plus frais)
  • 1 k-way (oui c’est moche, mais vous serez heureuse de l’avoir apporté si jamais il se mettait à pleuvoir, et ça ne prend pas de place)
  • 1 pull chaud (sait-on jamais, et notamment à prendre avec soi dans l’avion pour éviter de tomber malade avant d’arriver à destination)

Les chaussures

  • 1 paire de basket ou de bonnes chaussures de marche si vous comptez crapahuter
  • 1 paire de tong ou de chaussures confortables ouvertes pour la plage
  • si vraiment nécessaire, une paire de chaussures habillées pour sortir (mais évitez les chaussures à plateforme qui pèsent une tonne dans la valise et prennent beaucoup trop de place)

Les sous-vêtements et accessoires indispensables

  • des chaussettes (on les oublie souvent celles-là !)
  • quelques sous-vêtements (je vous conseille de quoi tenir une semaine sans lavage)
  • 1 pyjama
  • 1 maillot
  • 1 ou 2 serviettes de bain ultra light (une pour la plage, et une pour la toilette, si vous savez qu’on ne vous en fournira pas sur place) : on en trouve des très fines, ultra absorbantes et qui sèchent en deux minutes chez Décathlon
  • 1 foulard/écharpe pour protéger sa gorge si on est fragile à ce niveau-là (encore une fois, dans l’avion, cela fait partie des indispensables pour ne pas tomber malade)
  • des lunettes de soleil.

4 étapes pour préparer sa valise en toute sérénité

On note les objets potentiellement indispensables sur place

Pour certains pays, il faut se renseigner quant aux choses nécessaires à avoir une fois sur place. Le Lonely Planet explique généralement tout cela.

  • un passeport en cours de validité(ce serait bête de rester coincée à l’aéroport)
  • un drap de soie dans lequel se glisser (ça ne coûte pas cher, ça sèche en deux minutes et ça évite d’avoir à laver son sac de couchage trop souvent),
  • un sac de couchage ultra léger (même dans les pays chaud il peut faire très froid la nuit)
  • une moustiquaire (et quelques punaises ou un crochet pour la suspendre)
  • un cadenas (dans certains pays, les chambres se ferment avec un cadenas, mieux vaut donc avoir le sien car ils ne le fournissent pas nécessairement)
  • une housse pour protéger votre sac à dos en cas de pluie (c’est aussi pratique à l’aéroport, ça évite à votre sac d’être martyrisé lors du transport dans l’avion)
  • un rouleau de papier toilette de secours (eh oui, vous serez peut-être contente de l’avoir avec vous au moment opportun, croyez-moi !)
  • un peu d’argent (mieux vaut retirer directement sur place, une fois sortie de l’aéroport, afin d’éviter des frais supplémentaires de transaction et/ou de change).

Préparer sa valise : quelques indispensables

L’étape de préparation de la trousse de toilette

Pas besoin d’embarquer toute votre salle de bain : préparer sa valise de manière efficace signifie que seuls quelques produits et médicaments soient vraiment indispensables.

  • brosse à dents et dentifrice
  • déodorant (un petit en bille qui ne prend pas de place et qui dure longtemps)
  • crème solaire (indice 50 pour le visage et minimum 30 pour le corps si on veut éviter d’avoir la peau fripée trop tôt)
  • crème hydratante après-solaire (genre biafine, si vous voyez ce que je veux dire)
  • spray répulsif anti-moustiques (à pulvériser sur vos vêtements. Les manches longues et pantalons restent encore le plus efficace pour lutter contre les moustiques)
  • baume à lèvres
  • un savon solide
  • un shampoing solide
  • Smecta et/ou Ercéfuryl (je ne vous fais pas un dessin)
  • une petite crème antibiotique (demandez à votre médecin, elle peut vous être très utile car même une égratignure ou une ampoule mal soignée peut vite s’infecter dans un pays chaud)
  • Paracétamol
  • Pansements et/ou gazes
  • Mini produit désinfectant
  • Pour nous les filles, tampons/serviettes (ou mieux encore, la cup, plus pratique et moins encombrante, elle respecte en plus l’environnement).

On pense aux objets connectés (ou pas) qui nous accompagneront

Préparer sa valise en toute sérénité signifie aussi qu’il faut penser aux objets connectés ou pas qui nous accompagneront durant notre voyage :

  • le téléphone portable (et son chargeur)
  • un appareil photo (et son chargeur)
  • une Gopro si vous en avez une
  • un adaptateur de prise
  • des écouteurs
  • un ou deux bons livres (vous en trouverez sur place et parfois même, vous pourrez échanger les vôtres !)
  • un carnet de voyage, si vous aimez écrire, et un ou deux stylos.

Préparer sa valise

Conclusion : préparer sa valise à l’avance permet d’éviter de se charger comme un mulet

Pour préparer sa valise en toute sérénité, il faut éviter de la faire à la dernière minute, dans l’urgence. Rédiger des listes prend du temps, mais on ainsi certaine de ne rien oublier. Quoi qu’il en soit, on ne part pas trop chargée, et on prend le stricte nécessaire. Il sera toujours temps de laver quelques vêtements à la main, voire d’en faire l’acquisition de nouveaux.

Et surtout, on garde de la place pour les éventuels cadeaux et trouvailles à rapporter à la maison !

Lire d’autres articles…

3 conseils utiles quand on prend l’avion

Pourquoi porter des chaussettes de contention en avion ?

Qui suis-je ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*